Augmentation de la PAL au 22.07.11 (2ème partie)

Publié le par Mivava

Je vous retrouve pour la suite des livres que j'ai reçu. Hier nous avions donc Alianore de Gabriel Bassian, L'Araignée d'eau de Marcel Béalu, Un secret si bien gardé de Emma Cole, Lady R de Henri Courtade et Côté face de Anne Denier. Aujourd'hui, je vous présente : La visite de la vieille dame de Friedrich Dürrenmatt, La route d'émeraude de P. J. Lambert, La ville enchantée de Mrs Oliphant, L'Arcamonde, T.4 : La pendule endormie et Le premier crane de Nicolas Sker.

La visite de la vieille dameUne vieille dame revient dans son village natal. Elle est richissime, le village est au bord de la faillite. Elle offre cent milliards contre la vie de l'homme qu'elle a aimé et dont elle veut se venger... sacrifice que le maire propose à ses concitoyens en ces termes : « Que tous ceux qui, d'un coeur pur, veulent réaliser la justice lèvent la main. »Voilà la force, le coup de génie de Dürrenmatt. On sait que le miroitement de l'or aveugle et corrompt les plus belles âmes. Mais elles exigent encore, ces âmes délicates, de pouvoir se regarder en face. C'est humain - comme on dit de tout ce qui est inhumain. C'est l'horrible vérité qu'on pourrait transposer sur la scène de n'importe quel théâtre de la vie publique ou privée.C'est la vieille dame en visite dans les hideux labyrinthes de la bonne conscience.

La Route d'émeraude Paris, 1457. Jacques Coeur meurt sous la torture, sans révéler à ses bourreaux ce qu'ils cherchaient : les secrets de la table d'émeraude, un mystérieux texte alchimique qui donnerait la formule de la vie éternelle. Massif central, 2010. Un cadavre éviscéré gît au pied d'un calvaire. C'est Hubert Delpont, l'homme que devait rencontrer Maxime Langelot, voleur-receleur d'objets d'art, pour une nouvelle affaire. Maxime vient de perdre un client, mais surtout, de mettre le pied dans un engrenage infernal…A peine rencontre-t-il la nièce du défunt que des tueurs professionnels se lancent à leurs trousses. Quelle mission Delpont voulait-il lui confier ? Quels secrets la jeune femme lui cache-t-elle sur sa famille ? Et qui sont ces machines à tuer prêtes à tout pour la retrouver ? Avec l'aide de Delphine, ex-flic reconvertie à ses côtés, et de son oncle et associé, ancien capitaine de la Légion étrangère, Maxime va se lancer sur les traces de la table d'émeraude et se retrouver mêlé à un combat sans merci entre ceux qui veulent percer l'énigme et ceux prêts à tout pour la préserver. Une route périlleuse où tous les coups sont permis…

 
" C'est plus qu'il n'en faut pour faire sortir les morts de leurs tombes ! "

Juillet 1875. Semur, paisible ville fortifiée de la Haute-Bourgogne, est le théâtre d'étranges phénomènes. Un beau matin, ses habitants sont chassés hors les murs par une force irrésistible, et, alors qu'ils s'efforcent de survivre dans la campagne environnante, voient leur cité animée par des présences d'une effroyable familiarité : leurs bien-aimés, leurs chers disparus, qui reprennent droit à la vie tant les vivants leur en semblent indignes.
Tour à tour, Martin Dupin, le maire de Semur, le comte de Bois-Sombre, un farouche conservateur, Paul Lecamus, un visionnaire rongé par le chagrin, et bien d'autres, témoignent et s'interrogent : qui est l'ordonnateur de ce retour des morts ? et que veulent-ils nous dire ?…

L'Arcamonde tome 4 : La pendule endormie
Etrange horloge que celle-là, dont le cadran ne comporte que des fleurs, qu'on ne peut remonter et qui compte onze heures au lieu de douze... Bogaert réalise bientôt qu'elle est l'instrument d'une expérience aberrante tentée au coeur des Ardennes par un vicomte illuminé du siècle de Voltaire. Un étouffant huis-clos où le temps perd sa mesure et la raison ses limites. Les moins impressionnables s'aventureront à lire cette angoissante enquête la prochaine nuit de changement d'heure, quand le temps se dérègle au fin fond des ténèbres...

Le premier crane 
 Directeur d'un laboratoire d archéologie, Marcus Sambre aime les certitudes. Mais le jour où son ex-femme lui envoie un crâne retrouvé sur un chantier de fouilles en Angleterre, son univers bascule : la datation de l ossement remet en cause toute l histoire de l humanité...
Aidé de la journaliste Evannah Poleska, Marcus se lance dans une quête obstinée pour percer un mystère où science, art et religion se côtoient dans un vertigineux engrenage. 
Du Centre d énergie atomique de Saclay au Golgotha à Jérusalem, talonné par des individus prêts à tuer, ce couple détonant devra repousser les limites de la raison pour affronter un secret qui pourrait se révéler bien plus redoutable que les hommes qui le traquent sans merci.

Ma PAL compte donc maintenant 48 livres, elle n'est jamais arrivée aussi haute mais, ne vous en faite pas ! Oui, oui je vous entends déjà vous en faire. J'emmène en vacances 22 livres de cette fameuse PAL (Qui dit que 22 livres pour un mois c'est trop ?), de quoi la faire redescendre à un niveau raisonnable pour en racheter de nouveaux à la rentrée ... Hum ... 

 

 

Commenter cet article

clairdelune 28/08/2011 10:11



Le 1er crane et La route d'Emeraude me tentent bien, j'ai hâte (déjà...) d'avoir tes avis dessus (et je vais essayer de ne pas te harceler pour que tu les lises plus vite... ou pour que tu fasses
tes chroniques dessus ) les autres je ne connais pas par contre. Mais encore bonnes lectures



Mivava 28/08/2011 11:31



Ah je suis désolée je n'ai lu aucun des deux pendant les vacances, ça viendra ne t'en fais pas  Oh c'est
fou que tout le monde n'ai qu'une idée en tête : me persecuter ! 
Merci ! 



Elinor 30/07/2011 13:41



Ahah tu m'as battu ! Seulement 18 livres (enfin 19 voir 20 parce que il y a ceux de ma mère et un petit que je compte à peine en livre :P) ! Bon après, j'en ai acheté donc ça fausse un peu le
tout :P


Et qu'est ce que c'est que cette augmentation monumentale ? J'ai commencé par lire la partie 2, j'espère voir une explication dans la 1 xD



Mivava 27/08/2011 23:02



Pouarf j'en reviens pas d'être montée à 40 ... avec les vacances ça a un peu baissé je sais pas combien il m'en reste, je vais voir ça ... m'enfin ça sera pas spectaculaire 
Ba ... concours de circonstances dirons nous ... *se carapate ...*



Lady K 24/07/2011 22:49


Ah ça je n'en attendais pas moins de toi ... sinon j'aurais été déçue ^^ Le compliment (oui, oui, je prends ça pour un compliment) me fait bien plaisir. Mais tu sais tout autant que moi que le tien
n'est pas en reste ^^


Mivava 24/07/2011 22:53



Pff t'aurais pu faire semblant de me contredire franchement ... 
C'est un compliment pour moi aussi ! Merci ! Nous sommes des tentatrices nées Muhaha (en plus d'être machiavéliques - ouai on accumule comme nanas un peu )



Lady K 24/07/2011 22:40



Ah, je respecte ton choix alors :P Mais je plains tes pauvres pitits esclaves que tu vas faire travailler sans aucun remord :D


Moi elle est passée de 40 à ... plus de 100 Faut pas maudire Livraddict, mais quand même !



Mivava 24/07/2011 22:42



Muhahaha tu me connais ! Je suis machiavélique !  Oh allez y a qu'un grand sac, ça ou une valise ... un peu de
volonté que diable !
Ah c'est notre perte ... Tous ces ignobles blogs ... et le tien surtout ! 



Lady K 24/07/2011 22:28



Tu ne compte rien faire d'autre de tes vacances ? Non parce que là ça fait beaucoup heiiiin ...
Et puis tu me fais rire avecc tes 48 petits livres isolés :P J'ai le triple


M'enfin, je te souhaite quand même de super bonnes vacances (encore une fois) et ne te casse quand même pas le dos en portant tes bouquins ;)



Mivava 24/07/2011 22:33



Vu dans quel trou paumé je pars crois moi j'aurais laaaaargement le temps  
Ah oui mais en même pas un an elle est passée de rien, nada à 48 alors ... ça m'effraye un peu  
Merci beaucoup, à toi aussi !! Pour les livres, aucun soucis ... mes esclaves s'en chargeront Muhahaha