Mephisto Club - Tess Gerritsen

Publié le par Mivava

1087134.jpgQuatrième de couverture :

Écrite en lettres de sang, une inscription latine – J'ai péché – est découverte sur la scène de crime effroyable où gît une jeune femme. Beau présent en cette nuit de Noël pour le médecin légiste Maura Isles et l'inspectrice Jane Rizzoli ! Très vite, leur enquête les mène à une éminente psychiatre à la réputation controversée, membre d'une société secrète partie en chasse du démon...


Mon avis :

Celui-ci m’attendait sur mes étagères depuis quelques temps et je dois dire que j’ai bien fait de l’en sortir. France loisirs réserve parfois de très bonnes surprises puisque je n’aurais surement pas découvert ce roman si je ne l’avais pas croisé au détour d’un rayon.

Alors, alors … Une quatrième de couverture bien tentante, un peu ésotérique, pour un thriller comme on les aime … enfin, comme je les aime en tout cas. Cette quatrième de couverture résume plutôt bien le roman mais n’en dis pas trop pour autant, j’ai donc eu de très, très bonnes surprises. Tout d’abord, l’intrigue. Déjà bien alléchante avant d’ouvrir le roman, elle gagne en mystère au fur et à mesure que les pages se tournent. Si certains éléments sont prévisibles, elle est néanmoins bien construite et nous tient en haleine jusqu’au bout. L’écriture n’a rien d’extraordinaire mais est fluide et plaisante à suivre. J’ai, par contre, trouvé les personnages un peu fades, je pense qu’ils sont la grande faiblesse du roman. J’ai eu du mal à m’attacher à eux et je n’ai ressenti que très peu d’empathie. La faute à un manque de profondeur et de consistance, nous sommes un peu dans les « personnages en papier » comme je les appelle. Après, c’est le premier roman que je lis de l’auteur alors peut-être que ces mêmes personnages apparaissent dans les précédents romans de l’auteur et ont déjà été développés. Un petit bémol qui ne m’a pas empêché de tourner les pages à toute vitesse grâce au suspense présent tout au long du roman.

Par contre, après ce point faible voyons le principal point fort du roman à mon sens. L’auteur ne se contente pas de créer une intrigue avec quelques meurtres un peu macabres sur fond légèrement ésotérique. Elle utilise de façon particulièrement intéressante la mythologie religieuse mais … pas la plus connue. Je le dis tout de suite, si nous étions tombés dans des ramassis religieux avec des passages de la Bible où je ne sais quoi toutes les deux pages, je ne sais pas si j’aurais tenue pendant un quart du roman. Mais là, l’auteur intègre au roman quelques petites choses qui m’intéressent beaucoup, beaucoup. Pour ne pas les citer, l’auteur mentionne les néphilims et encore plus surprenant … Lilith ! Si ces noms vous sont étrangers, je ne peux que vous conseiller Le livre d’Enoch lui aussi cité dans le roman et qui m’intéresse grandement depuis un bon moment. J’ai vu que celui-ci était en lecture libre sur le net mais je n’aime pas lire sur écran alors je verrais si je peux le trouver en format papier pour le lire. L’auteur nous propose aussi une très intéressante réflexion sur le mal. En s’appuyant sur la mythologie pré-biblique, elle nous montre qu’il est, à différents niveaux, en chacun de nous.

Une lecture très intéressante, un polar bien construit qui utilise très bien une mythologie religieuse trop peu connue car passionnante. Je lirais certainement d’autres romans de l’auteur car ses centres d’intérêts ont l’air proches des miens et que je suis assez intriguée pour avoir envie de découvrir ses autres écrits.

Publié dans Polars - Thrillers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sharon 30/07/2012 17:50


J'adore cette auteur !


J'ai lu plusieurs de ses romans, Mephisto Club m'attend sagement dans ma PAL.

Mivava 30/07/2012 18:55



L'intrigue est franchement sympa ! J'espère que ça te plaira  Et merci beaucoup d'être
passée