Augmentation de la PAL au 22.07.11 (1ère partie)

Publié le par Mivava

De nouveaux livres sont arrivés dans ma PAL très récemment mais je me rend compte que j'avais pas actualisé ma PAL de puis début juin alors aujourd'hui (et demain) petit récapitulatif de ce que j'ai reçu, et pas encore lu, depuis.

AlianoreLe personnage principal de ce conte est la mystérieuse et sombre Alianore. Dans ce monde ténébreux, les sorcières habitent des maisons biscornues qui défient les lois de l'équilibre, les loups règnent dans les forêts, les elfes noirs se cachent sous la terre et des ogres ignobles et parfumés mangent toujours les enfants.

 

L'araignée d'eau « J'ai pour L'Araignée d'eau, je l'avoue, une admiration particulièrement vive. Ce livre n'a jamais quitté mon souvenir depuis que je l'ai lu, et je le considère comme l'une des productions les plus achevées que nous ait données la littérature française dans le domaine du fantastique. Plus que tout autre texte, sans doute, il est révélateur de l'étrange sensibilité et du singulier talent de Marcel Béalu...

     « L'innocence et la fièvre sont les deux plus puissants ressorts qui par l'écrivain soient mis ici en oeuvre... Cette innocente promenade, qui si terriblement s'achève, est conduite, disons le mot, à la perfection. L'émotion à tel point se communique que le lecteur, à tête reposée, en vient à se demander s'il n'y a pas plus que du rêve dans cette histoire impossible, et si l'origine de tout cela ne se confond pas avec quelque réalité. Quant à la fièvre, sensible dès la première page, sa courbe jusqu'à la fin est ascendante, et par sa violence elle ordonne un dénouement qui ne peut être que tragique. Elle fait son chemin, dans la conscience du lecteur aussi, par les voies de la sensualité ou, comme on dit un peu trop facilement aujourd'hui, de l'érotisme. Sous ce rapport, je ne connais pas beaucoup de récits qui soient doués d'un charme aussi trouble et insinuant que L'Araignée d'eau. Quoique les limites de la décence y soient toujours respectées, ce petit ouvrage est l'un des plus immoraux que je sache ; ce qui n'est pas, on s'en doute, pour nuire à mon admiration. » 

  

En pleine Seconde Guerre mondiale, les Anglais créent à New York le BSC - British Security Coordination -, une antenne de leurs services secrets, pour convaincre une Amérique rétive de rejoindre les forces alliées. Agents du BSC, Andrew Deacon et Amelia Clarke vont se faire passer pour mari et femme le temps d'une courte mission qui bouleversera leur vie. Jamais ils ne pourront s'oublier. C'est en tout cas ce que découvre Kate, la petite-fille d'Amelia, lorsqu'elle rencontre Deacon des décennies plus tard à Londres. Où il est venu lui confier un secret. Ce secret jusque-là si bien gardé, le vieil homme charge Kate, journaliste passionnée, de le faire éclater au grand jour. La jeune femme se trouve emportée dans une affaire dangereuse qui la dépasse. Et qui l'amène à découvrir un pan insoupçonné de la vie de sa grand-mère. Histoire d'espionnage et d'amour, Un secret si bien gardé entremêle les fils du passé et du présent pour composer un roman riche et émouvant sur la mémoire et les liens familiaux.
 

Lady R.En l an de grâce 1194, Lady Rowena de Windermere, agent de Sa Majesté Richard Coeur de Lion, a pour mission de dérober aux Templiers des documents hérétiques menaçant la paix en Occident. De Venise à l Écosse, en passant par l'Aquitaine d'Aliénor, Rowena dévoilera un terrible secret qui fera basculer sa vie et celle de tous ceux qui croiseront sa route. Dans un monde où les trahisons et les complots sont la règle, l amour sera-t-il assez fort pour la sauver des griffes de la mort ? Pourchassée sans relâche par des ennemis de l ombre, à qui pourra-t-elle accorder sa confiance ?

Une épopée historique au c ur du Moyen Age, des communautés templières et autres sociétés secrètes. L alliance entre l énigme, la romance, l espionnage et le voyage fait de l héroïne de ce roman une véritable James Bond du XIIe siècle !
 

 
J'étais en retard et si ce n'avait pas été le cas jamais je n'aurais pris ce tram et jamais je ne l'aurais rencontré. Lui. Celui qui allait détruire ma vie en réveillant une mémoire qui sommeillait en moi et dont j'ignorais l'existence. Un autre côté de moi-même. "Te séduire, t'emmener, te torturer, te violer et t'assassiner." J'avais une vie...

 

La suite demain il m'en reste cinq à vous présenter. J'emporte une bonne partie de ces petits nouveaux avec moi en vacances donc mes avis sur quelque uns viendront très prochainement. A demain pour savoir à combien s'élève maintenant ma PAL ... ou combien de kilos je vais prochainement recevoir sur la tête ... dit autrement ... 

Commenter cet article

clairdelune 28/08/2011 10:08



Rooh je ne connais aucun des livres  saaaauf (ben oui, je ne suis pas une inculte non plus ) Lady R qui est dans ma PAL et qui me tente beaucoup ! J'espère que tu te régaleras avec tous ces livres... hihi, je file
voir la 2ème partie de ton augmentation de PAL XD



Mivava 28/08/2011 11:29



Je suis pas vraiment adeptes des best-sellers hein ... 
Lady R ... il se pourrait qu'un avis vienne aujourd'hui ou demain 



Elinor 30/07/2011 13:43



La couverture de "Côté face" est magnifique

Mivava 27/08/2011 23:04



Comme tu dis ...
Muhaha c'est le talent ma petite  



Sharon 22/07/2011 22:11



J'ai personnellement connu l'écroulement d'une étagère trop chargée il y a quelques années, et depuis, je prends mes précautions (en bref, des étagères plus solides, je n'ai jamais dit que
j'achetais moins de livres).


Mettre ma PAL à jour ? Je l'ai fait - vaguement. J'oublie toujours des livres.



Mivava 22/07/2011 23:17



Ah chez moi l'étagère ne s'est jamais écroulée encore, par contre les livres qu'il y a dessus qui tombent comme des dominos ça c'est courant  Pour mal PAL, j'essaye de la mettre à jour à chaque changement sinon dur, dur de rattraper ...