Sasmira, T.1 : L'Appel - Laurent Vicomte

Publié le par Mivava

Quatrième de couverture :
51AZS8JYQNL._SL500_AA300_.jpg
Une vieille femme meurt doucement sous un porche de l’Ile de la Cité. En répondant à son étrange supplique, Stan n’imagine pas qu’il embarque pour un extraordinaire voyage, sur les traces de la mystérieuse Samira.


Mon avis :

Après Lord Faureston, je poursuis cette semaine BD avec Samira, T.1 : L’Appel de Laurent Vicomte. Je n’ai vu qu’après ma lecture que ce premier tome existait depuis 1998 et que la suite qui avait été annoncée à l’époque n’est toujours pas sortie … depuis plus de douze ans ! J’ai pu lire que ce tome deux attendu comme le messie devrait sortit fin 2011. Affaire à suivre …

Et je compte vraiment la suivre cette affaire car cette bande-dessinée est un petit bijou ! J’ai complètement adoré ! TOUT ! Je n’ai pas un seul point négatif à formuler, c’est tout simplement superbe. Commençons par l’histoire ! Stan rencontre une vieille femme, en train de mourir qui lui souffle d’énigmatiques paroles à l’oreille. Il ne l’a jamais vu … Alors pourquoi lui ? Elle lui donne une bague et une mystérieuse photo semblant dater du siècle dernier. Voilà tout ce qu’il obtient d’elle avant qu’elle ne s’éteigne. Il ne se doute pas encore qu’il est parti pour une aventure qu’il n’aurait jamais cru possible … En parallèle, il y a Bertille, amoureuse de Stan, qui essaye de se faire remarquer par lui et qui va tenter de l’aider à percer ces mystères … Je ne vous en dirais pas plus sur l’intrigue car j’ai adoré la découvrir par moi-même et qu’elle réserve son lot de surprises. Elle est franchement bien construite et il y a un vrai scénario, avec de la profondeur, qui est franchement bien mené tout au long de la BD. L’intrigue ne s’essouffle pas et l’histoire est vraiment passionnante.

L’auteur réussit un coup de maître avec ce mélange des genres savamment dosés. Du mystère, de l’amour, du fantastique et de l’Histoire, le tout sans jamais en faire trop ou entacher la crédibilité de l’histoire. Pour ne rien gâcher, les dessins sont vraiment magnifiques. C’est au départ ce qui m’a convaincu d’emprunter cette BD, je l’ai ouverte au hasard, ai feuilleté quelques pages et c’était dans le sac, sans une once d’hésitations. Là encore, tout est réussi. Il y a vraiment une finesse, une délicatesse dans les dessins … Moi qui déteste les traits grossiers, j’ai été comblée. Certaines scènes sont même empruntes d’une certaine poésie et le tout reflète parfaitement l’ambiance un peu suranné et les mystérieux secrets tapis dans l’ombre. Je me suis vraiment attachée aux deux protagonistes : Bertille et Stan, ce qui est un petit exploit en une cinquantaine de pages alors que dans la plupart des BD, j’ai vraiment, beaucoup, beaucoup de mal à ressentir une vraie empathie pour les personnages. Espérons que ce tome deux voit enfin le jour, s’il est du même niveau, ça promet encore un excellent moment.

J’ai donc été totalement envoûtée et charmée par cette bande-dessinée, je pense même que je la relirais. Que ce soit du côté esthétique ou de celui du scénario, c’est un sans-faute. Amateurs de BD ou non, je ne peux que vous conseiller de vous jeter dessus. Je ne suis pas connaisseuse mais c’est pour moi une petite merveille qui mérite bien la découverte et, n’ayons pas peur des mots, c’est même un coup de cœur !

Publié dans Bandes Dessinées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elinor 27/05/2011 20:16



Quel beau billet ! :D


Aller, je me mets aussi à lire des BDs *motivation* et je commence par celle ci !



Mivava 27/05/2011 20:19



Merci !! Ah c'est vrai ?! Super !! J'espère qu'elle te plaira autant qu'à moi alors 



clairdelune 27/05/2011 12:00



Pour une BD (j'avoue que je n'en lis jamais), il a l'air pas mal



Mivava 23/06/2011 18:25



Oui elle est vraiment bien, je te la conseille malgré que je n'en lise pas beaucoup non plus