Anita Blake, T.7 : Offrande brûlée - Laurell K. Hamilton

Publié le par Mivava

 

Quatrième de couverture :
519TL1F+iVL. SL500 AA300
Un malheur n'arrive jamais seul. La preuve ? En l'espace de vingt-quatre heures, je découvre que des envoyés du Conseil vampirique viennent de débarquer en ville, et que de mystérieux pyromanes ont mis tous les repaires de monstres locaux à feu et à sang. Sans oublier que j'hérite d'une famille de métamorphes orphelins de chef, et que mon ex qui a toujours une dent contre moi n'en finit plus de me mener la vie dure. Parfois, j'ai vraiment envie de tous les envoyer bouler. Mais le pourrais-je encore ? Désormais, il semble que mon existence soit inextricablement liée à celle des créatures que je m'étais juré de combattre. Jusqu'où cela va-t-il m'entraîner ? Franchement, je préfère ne pas y penser...


Mon avis :

A la fin de ma lecture de Mortelle Séduction, j’attendais de voir une Anita en pleine forme et dans ce septième opus on ne retrouve toujours pas la qualité des premiers tomes.

On a le droit a des menaces à chaque pages et à de pseudo-scènes d’action ou Anita dégaine à tout va mais l’histoire en elle-même n’avance pas et je me suis ennuyée pendant ma lecture. On peut toute fois saluer la performance de l’auteur à faire durer une intrigue plus que mince sur plus de 550 pages mais beaucoup de pages n’apportaient rien à l’intrigue et j’ai lu en diagonale certains passages. On n’a pas l’impression d’être dans la continuité de la série, Edward n’apparaît pas, Ronnie pratiquement pas non plus et la relation d’Anita avec Jean-Claude comme avec Richard est au point mort. Reste les descriptions gores de décomposition et autres scènes où il vaut mieux avoir le cœur un minimum accroché et qui ne font que desservir le roman. Même l’humour sarcastique pourtant caractéristique de cette série me manque depuis plusieurs tomes car il se fait de plus en plus rare. J’ai trouvé les réactions d’Anita et Richard puériles et les scènes de fin étaient limite risibles car pas du tout crédibles même dans de la Fantasy.

Donc déçue par ce tome et même si ce n’était pas une lecture désagréable j’ai l’impression que Laurell K. Hamilton fait du recyclage et que ça ne s’arrangera pas dans les prochains. On verra ce que donne le huitième tome.

Publié dans Bit-Lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clairdelune 27/09/2010 16:25



Je te remercie Mivava



clairdelune 24/09/2010 15:44



Navrée de te voir si déçue. Je note quand même la série (au moins pour voir à quoi ressemblent les premiers tomes - non je blague c'est pour la série entière :P) !



Mivava 24/09/2010 17:08



Le huitième tome sera peut-être mieux, en tout cas c'est sûr que tu te régaleras avec les premiers tomes