Anita Blake, T.4 : Lunatic Café - Laurell K. Hamilton

Publié le par mivava.over-blog.com

 

Quatrième de couverture :
51Jf--gH2qL. SL500 AA300
On dirait que je le fais exprès. Je suis tombée amoureuse du chef de meute local. Non, pas un louveteau. Un loup-garou,  bien sûr !
Maintenant, il y a des tas de filles dans ma tranche d'âge qui n'arrivent pas à se dégotter un petit ami. Et c'était mon cas avant Richard. Certes, Jean-Claude, mon vampire préféré, ne demandait pas mieux, mais son côté possessif a tendance à me démotiver. Même si c'était un homme ordinaire, j'aurais déjà du mal à imaginer une vie de couple avec lui. Côté sexe, ça oui : no problemo, je vois très bien, mais sortir... Aller au restaurant, au spectacle, fréquenter ses amis. Franchement non !
On a beau être dans une histoire d'horreur, il y a des limites !



Mon avis :

Je continue de dévorer les aventures d’Anita Blake avec Lunatic Café qui ne m’a duré que deux jours. C’est toujours avec grand plaisir qu’on ouvre le prochain tome pour en commencer  la lecture. On retrouve l’action, l’humour et les personnages rendus attachants par l’auteur.
 
Laurell K. Hamilton développe un peu plus le bestiaire fantastique et on en apprend plus sur les métamorphes. Le triangle amoureux, qui avait été mis en place dans Le cirque des damnés, occupe ici une plus grande part dans l’intrigue que précédemment. La relation d’Anita avec Richard progresse, mais ce n’en est pas pour autant plus clair pour elle et Jean-Claude est toujours aussi tenace. Malgré tout, on ne tombe pas dans le harlequin et la romance ne fait pas défaut à l’intrigue qui est toujours aussi consistante. Ce n’est pas prévisible, on garde le suspens jusqu’à la fin et même si on sait qu’on retrouvera Anita pour encore de nombreux tomes on ne peut s’empêcher d’avoir peur pour elle.

Le quatrième tome est lu et je n’ai toujours pas été déçue, espérons que ça continu comme ça et que les livres gardent leur originalité. Le tome cinq sera donc pour bientôt.
   

Publié dans Bit-Lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article