Les jumelles de Highgate - Audrey Niffenegger

Publié le par Mivava

 

Quatrième de couverture :
51ayPpYTGgL. SL500 AA300 -copie-1
Aux abords d'un cimetière londonien, des sœurs jumelles cherchent à percer un secret de famille et nous entraînent dans leur univers délicieusement inquiétant. Valentina et Julia, inséparables sœurs jumelles, reçoivent un étrange héritage d'une tante qu'elles ne connaissent que de réputation. Et pour cause, il s'agit de l'énigmatique sœur jumelle de leur mère, toutes deux ne s'étant plus parlé depuis vingt ans. Le testament est formel : le legs de l'appartement ne sera effectif que si les deux jeunes filles viennent habiter pendant un an dans cet immeuble victorien, situé près d'un des plus anciens cimetières de Londres... et à condition que leur mère n'y mette jamais les pieds. Intriguées, les deux jeunes filles quittent leurs parents pour ce lieu inconnu, où le fantôme de leur tante semble hanter chaque recoin de l'appartement, où les murs paraissent abriter des secrets et les extravagants voisins cacher bien des mystères. Livrées à elles-mêmes, Valentina et Julia se laissent séduire par cette atmosphère dangereusement romantique, au risque d'avoir pénétré dans un monde d'où elles ne pourront plus revenir.


Mon avis :

J’avais été intriguée par la couverture et le résumé était très prometteur mas le seul exemplaire qui était dans mes médiathèques devait être rendu le 21 janvier … N’ayant pas les moyens de m’acheter des grands formats, j’attendais patiemment que la médiathèque fasse les démarche pour le récupérer. Bon je n’avais pas vraiment d’espoir mais bon, et là je reçois mon catalogue France Loisirs et ô miracle, que vois-je ?, caché entre deux romans de vampires, dans un coin en tout petit ? Les jumelles de Highgate !

J’ai donc commencé mon roman toute contente et je suis un peu mitigée. Tout d’abord, l’histoire à proprement parler ne commence qu’après plus de 50 pages mais le début n’est pas trop long tout de même. J’ai été touchée par le deuil de Robert, finalement plus que par la condition d’Elspeth que je n’ai pas vraiment appréciée tout au long du livre. Puis, ça y est les jumelles arrivent à Highgate, ça ne démarre pas sur les chapeaux de roues mais j’ai vite été happée dans l’histoire. J’ai aimé les scènes dans le cimetière que j’attendais malgré tout plus nombreuses. Ensuite, arrive le chat et là il faut vraiment garder l’esprit ouvert car si l’on commence à chicaner sur la crédibilité de l’histoire on se désintéresse totalement du livre qui n’est plus qu’une histoire grotesque et là ce n’est plus possible d’accrocher.

 Je suis partie avec cet esprit là car j’avais lu beaucoup d’avis où  le lecteur avait décroché à ce moment là et même si j’aurais préféré rester dans quelque chose de plus gothique, un peu moins formaté j’ai continué à suivre les personnages. Et là, la fin m’a vraiment, mais alors complètement déçue, déjà elle est très prévisible les ficelles sont juste énormes et en plus, moi qui n’ai jamais vraiment aimé Elspeth comme je le disais alors que Valentina est celle à qui je m’étais le plus attachée, je me retrouve avec cette fin désastreuse, très film hollywoodien. Je me suis bien dit que ce n’était pas possible et jusqu’à la fin j’ai attendu mais non c’est comme ça. En revanche l’auteur garde tout de même une fin ouverte, ce qui permet au lecteur d’imaginer ce qu’il veut et a un peu calmé ma déception.

Un livre que j’ai quand même pris plaisir à lire même si je n’ai pas aimé la fin et que j’ai sauté quelques passages. Ca aurait pu être mieux mais ça se veut léger, ce n’est pas spécialement fait pour être crédible, on accroche ou pas.

Publié dans Romans contemporains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elinor 16/09/2011 21:26



Aaaah, tu as donc replongé dans cette dangeureuse drogue ?? M'étonne pas de toi, tu es faible :P 


Et même pas en rêve, je ferais tout pour qu'elle perde, muahaha.



Mivava 16/09/2011 21:29



Nan je regarde pas ! Et le pire c'est que c'est vrai. Tu sais très bien que quand je dis un truc ma décision est irrévocable et j'ai dit que je boycottais. Faible ... J'ai beaucoup de défauts
mais pas celui-là ma petite, ça va qu je sais que tu le sais 
La seule chose que tu peux faire c'est attendre qu'elle soit en danger et voter pour la personne en face donc claquer ton fric pour ce jeu pourri, de plus sans aucun résultats puisque tes votes
dans la masse seront comme une crotte de lama dans notree galaxie ...



Elinor 16/09/2011 21:22



Ooooh !  Pourrais-je te rappeller le départ d'un certain Simon d'un jeu télévisé dont je tairais le nom




Mivava 16/09/2011 21:23


Pas besoin, je m'en rappelle toute seule mais son acolyte vaincra !! Muhaha


Elinor 16/09/2011 20:49



Parfaitement, mes longues années de cruauté envers moi même m'ont servi d'entrainements pour toi 



Mivava 16/09/2011 20:51



Mouii enfin en général qui dit entrainement dit résultats ... 



Elinor 14/09/2011 19:14



Oh j'avais jamais vu ta réponse ! Ca me fait un point en plus pour la plus cruelle, catégorie : envers soi même 



Mivava 16/09/2011 19:20



Muhaha, t'as des penchants maso dans le genre nan ?  Depuis tu t'es rattrapée, ta cruauté ne s'exerce plus
qu'envers moi !



Elinor 27/05/2011 22:08



Le même cerveau  J'espère pas pour toi :P


Peut être...  (surement !)



Mivava 27/05/2011 22:51



Oh ! T'es vachement sympa avec toi-même sinon ...