Les coucous - Eva Lunaba

Publié le par Mivava

Quatrième de couverture : 

51dN9U+QGrL. SL500 AA300
Quand les plantes vénéneuses redonnent à une vieille dame toute sa dignité... Un herbier comme guide subtil pour éradiquer de son nid les petits crimes conjugaux.



Mon avis :

Quelle drôle de nouvelle que voilà ! Je l’ai gagné lors de l’opération Masse critique du Printemps, c’était le premier Masse critique auquel je participais et on peut dire que ce fut une excellente surprise. Je lis très peu de nouvelles car je reste toujours sur ma faim, j’aime avoir une histoire et des personnages développés mais comment résister à cette superbe couverture ?

Et j’ai bien fait de ne pas résister ! J’ai adoré et même plus que ça. On peut dire que, autant la couverture que le résumé sont particulièrement intrigants. Le livre est vraiment tout petit puisqu’il ne compte que 46 pages. Les chapitres sont courts et intercalés d’une illustration à chaque fois.  Et c’est bien le plus gros problème du livre, pas les illustrations, non ! Mais la longueur du livre. Alors, oui c’est une nouvelle mais j’aurais tellement aimé en avoir des pages et des pages de plus. L’histoire est vraiment super original et l’idée de départ m’a beaucoup plu. Je ne vous en révélerais pas plus que ce qu’en dit la courte quatrième de couverture car j’ai adoré découvrir l’histoire par moi-même. C’est pétillant d’excentricité, complètement fantasque  et j’ai trouvé le tout vraiment bien trouvé. L’écriture d’Eva Lunaba est un régal, c’est très fluide, délicat, les mots sont justes, choisis et certains passages sont même emprunts  d’une poésie certaine. J’ai vraiment trouvé que cette nouvelle avait des allures de contes.

L’auteur a réussit à créer une ambiance vraiment particulière, intemporelle, qu’il me serait difficile de vraiment décrire. Je me suis attachée à Audrey, le protagoniste et sa vengeance d’un autre siècle est particulièrement savoureuse. De plus, j’ai adoré la signification du titre, je vous laisse, là aussi, comprendre par vous-même mais c’est en complète adéquation avec l’histoire. J’ai trouvé la fin un peu rapide mais, que dire d’autre ? En effet, l’histoire était bouclée et la fin est une vraie fin. J’ai beaucoup apprécié la chute, elle clôture parfaitement l’ouvrage. J’ai lu ce récit très rapidement, en une demi-heure et c’est tout juste si je n’ai pas fait des pauses entre chaque chapitre pour que ça me dure plus longtemps, j’ai vraiment savouré. Le seul regret que j’ai donc est de ne pas en avoir plus. J’aurais adoré en avoir un roman tout entier, un pavé même, de plusieurs centaines de pages tant j’ai été charmée par ce petit texte. Il ne me reste plus qu’à me mettre au jardinage …

J’ai donc passé un court mais excellent moment de lecture et c’est un petit texte que je relirais surement avec un grand plaisir. C’est donc une excellente découverte et malheureusement, l’auteur n’a pas encore écrit de romans, uniquement des nouvelles. Je suivrais en tout cas les parutions à venir de cet auteur.

Un immense merci à Babelio et aux éditions Volpilière pour ce partenariat qui m’a fait passer un très bon moment. 

 

Critiques et infos sur Babelio.com

Publié dans Inclassables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lunaba 31/05/2011 15:13



Merci pour ce bel envol :)



Mivava 31/05/2011 17:43



Merci à vous de m'avoir procuré ce si bon moment 



MyaRosa 29/05/2011 12:16



La couverture et le résumé m'attiraient déjà beaucoup, mais là c'est sûr il me le faut! :)



Mivava 29/05/2011 13:32



Je te le conseille ! Il est malheureusement court mais très savoureux