Le Chemin de cendre - Serge Brussolo

Publié le par Mivava

Quatrième de couverture :
510HN1FRY9L. SL500 AA300
Londres, 1940. Le monde est en plein conflit et l'Angleterre tremble sous les bombardements allemands. Au cœur de cet enfer, une jeune fille à la chevelure rouge sang survit à une explosion. Devenue amnésique, rebaptisée Amy Sweetheart, elle se pose inlassablement la même question : " Qui suis-je ? " De nombreux dangers rôdent. Qui est cet homme mystérieux qui la suit dissimulé derrière un masque à gaz ? Et ce militaire psychopathe qui la prend pour une espionné et n'a plus qu'une seule obsession, la tuer ? Pour découvrir son identité, Amy se rend au château des Ashden où semblent dormir toutes les réponses. L'enquête devient alors mortelle...



Mon avis :

Voilà un auteur que je voulais découvrir depuis longtemps, Serge Brussolo m’intrigue avec nombreux de ses ouvrages. Un mélange de plusieurs genres, du suspense et une atmosphère prometteuse. Après avoir lu la quatrième de couverture, vraiment très intrigante, celui-ci avait presque immédiatement rejoint ma PAL. Ai-je bien fait ? Pendant quelques pages, je me suis vraiment dit que non …

J’ai en effet mis plus de cinquante pages à accrocher à l’histoire et quand je dis à accrocher, c’est simplement à m’intéresser. Je me suis plusieurs fois à moitié endormie au début et je n’avançais pratiquement pas, c’est aussi du au fait que je suis fatiguée ces derniers temps mais je n’étais vraiment pas dedans. Et puis ça s’est mis en place et j’ai englouti les 200 pages restantes en une journée. Donc ai-je bien fait ? Oui, assurément. Je ne sais pas si c’était le meilleur pour commencer, je ne pense pas, mais toujours est-il que ça m’a grandement donné envie de découvrir les autres. On plonge dans le Londres bombardé de la Seconde Guerre mondiale et on ressent parfaitement la peur, le chaos. Amy Sweetheart, l’héroïne amnésique, m’a plu. Non pas qu’elle se distingue particulièrement mais le personnage atypique a su capter mon attention. On l’imagine aisément avec ses cheveux écarlates et j’ai eu de l’empathie pour elle. Elle se sent traquée, épiée, suivie et j’ai senti la peur, son oppression. Au bout de quarante pages, je pensais avoir deviné la conclusion du roman et que l’auteur allait trainer pour remplir les deux cents pages restantes et en fait je me suis complètement trompée et tant mieux ! L’intrigue, loin d’être prévisible est vraiment bien menée. Alors, si le roman met un peu de temps à démarrer, une fois prise dans l’intrigue je n’ai pu que suivre Amy dans sa quête paranoïaque de la vérité. En parallèle, un effrayant homme vêtu d’un masque à gaz la suit, mais aussi un mystérieux maniaque obsessionnel croyant voir des espionnes partout et en particulier en Amy.

L’auteur installe un vrai climat de tension et l’ambiance se fait encore plus marquée lorsqu’on arrive au château des Ashden. Je crois que c’est à partir du moment où Amy quitte Londres avec l’infirmière s’étant pris d’affection pour elle que j’ai réellement accroché à l’intrigue. Les choses se précisent et en même temps se font de plus en plus brumeuses, mystérieuses. Là encore on rencontre d’autres personnages eux aussi très intéressant. Peu de personnages jalonnent le roman mais ils sont tous très énigmatiques et ont un vrai rôle dans l’histoire. Les dialogues sont assez voire très présents mais ça ne m’a pas gêné car ils ne sont absolument pas insipides et que l’auteur réussit tout de même à nous offrir des scènes qu’on visualise sans difficultés et une atmosphère très réussie, presque magique bien que le roman soit rationnel. En revanche, une petite chose qui m’a interpellé. Parfois Amy ou un autre personnage parle allemand dans le roman, cela n’est qu’une petite phrase par ci, par là, il y en a quelques unes dans le roman mais qui ne sont pas traduites. Alors, ça ne gêne absolument pas pour comprendre l’intrigue, ce n’est pas du tout des phrases essentielles mais quand même. Je fais de l’allemand donc j’ai pu les comprendre sinon ça aurait pu me frustrer un peu. La fin ne nous laisse pas sur un suspense intenable car le passé d’Amy nous est révélé mais nous laisse dans la crainte car tous les dangers ne sont pas écartés pour notre héroïne à la chevelure de feu.

Un roman qui m’a donc vraiment plu et me pousse à lire encore d’autres romans de cet auteur, j’ai d’ailleurs Le vestiaire de la reine morte, acheté au Salon du Livre de cette année, qui m’attends dans ma PAL. Un deuxième tome de La fille aux cheveux rouges est sorti, il s’intitule Les rivages incertains et n’est malheureusement plus disponible. Mais, j’ai eu une belle surprise en voyant que ma médiathèque, qui n’a pas le premier tome a le tome 2. Je pourrais donc le lire tout de même.

Lu dans le cadre du challenge
challn 

Commenter cet article

MyaRosa 04/05/2011 10:04



Ouf ! J'ai eu peur en lisant le début de ton billet. Il faut vraiment que je le lise celui-ci. Serge Brussolo est un auteur que j'aime beaucoup. Je te conseille également, même s'ils ont l'air
très différents de celui-ci, Les Enfants du crépuscule et Les Emmurés.



Mivava 04/05/2011 12:22



Haha, non il m'a plu et j'en garde une impression positive  Je compte bien explorer sa bibliographie alors je
note ce que tu me conseilles.



Elinor 02/05/2011 18:31



Je testerai alors peut être plus tard, pour l'instant j'ai d'autres lectures qui me tentent plus ! 


Moi je dois prendre les transports en commun mais je ne suis pas très loin ! :D J'y avais été le vendredi, samedi et dimanche moi (oui je sais je suis folle  ).



Mivava 02/05/2011 18:40



Pfiouu quel courage ! Moi au bout d'une journée, j'était morte  Mes petites jambes ne sont pas très endurantes,
une vraie mémé xD. Bon ba j'espère te voir l'année prochaine alors !



Elinor 02/05/2011 18:19



Ahah, j'ai bien choisi ton livre alors ! :P


J'avais lu un tome de la série Peggy Sue de Serge Brussolo et j'avais pas du tout accroché, il faudrait que je retente. :) 


Oh tu as été au salon du livre, on ne s'est pas croisées :( Une prochaine fois j'espère ! 



Mivava 02/05/2011 18:22



Ouaip !  C'est vrai que les avis que j'avais lu sur Peggy Sue étaient assez négatifs, je pense qu'il faut
qu'il reste en adulte pas qu'il aille vers la jeunesse. Enfin, comme je disais je ne sais pas si c'est le mieux pour commencer, je te dirais ça quand j'en aurais lu d'autres mais je te le
conseille  Ben ouai c'est dommage .. Il aurait fallu organiser ça, j'y avais été le samedi. Oui ! Je compte
bien y retourner, surtout que je suis à même pas une demi-heure en voiture Muhaha 



Ellcrys 02/05/2011 11:26



De l'auteur, j'avais beaucoup aimé "Le manoir des sortilèges" mais j'avais beaucoup moins accroché avec "Pélerins des ténèbres". J'ai encore quelques ouvrages de prévu de lui, et pourquoi pas me
laisser aussi tenter par celui-ci.



Mivava 02/05/2011 12:20



Ah ben si tu me le conseille toi aussi, il faudra vraiment que je vois pour lire Le manoir des sortilèges. La fille aux cheveux rouges peut vraiment te plaire je pense, le côté historique, le chateau et même au niveau de l'intrigue 



clairdelune 01/05/2011 12:41



Vi Vi, lis le !! J'espère qu'il te plaira



Mivava 01/05/2011 12:43



Déjà il faut que je lise celui que j'ai dans ma PAL et ils en ont pleins à ma médiathèque donc je pense qu'ils ont Le manoir des sortilèges,
j'espère aussi