Le sommeil des poissons - Véronique Ovaldé

Publié le par mivava.over-blog.com

41I5BJM3hdL. SL500 AA300

Quatrième de couverture :

Tout en haut du mont Tonnerre, dans un drôle de village peuplé de femmes, l'une d'entre elles, la mano triste attend patiemment dans sa maison à courants d'air. Elle attend les hommes qui remontent du fleuve à chaque saison douce, et surtout Jo géant, avec son cœur tout miel...
Un voyage aux airs de conte, doux et inquiétant.




Mon avis :

Le sommeil des poissons est le deuxième roman que je lis de Véronique Ovaldé. Le premier étant Déloger l’animal que j’avais adoré, j’ai voulu continuer à découvrir cet auteur avec, cette fois-ci, son premier roman.

A la fin de ma lecture, je pense que ce livre n’est pas fait pour tout le monde. Certains crieront au génie, d’autres le détesteront. Et bien, je ne sais pas du tout où me placer. Je n’ai certes pas détesté ce roman, mais il m’a fallu 80 pages pour accrocher au style utilisé par l’auteur ce qui, sur un livre de 154 pages est considérable. En effet ce roman est pour le moins … étrange. La narration n’est pas claire et le cadre pas défini : on est totalement perdus dans cet univers déroutant et on a l’impression qu’il nous manque des éléments pour comprendre. On peut par contre reconnaître la richesse d’écriture de l’auteur qui utilise un vocabulaire très varié. Malgré tout, seule la petite taille du livre m’a empêché d’abandonner, car tout est basé sur des non-dits et j’ai passé plus de temps à essayer de comprendre ce que je venais de lire qu’à être vraiment plongée dans ma lecture.

Un avis donc, très, très mitigé pour un livre un peu prise de tête mais qui ne m’a tout de même pas complètement refroidie puisque je compte lire d’autres romans de Mme Ovaldé.




PAL

Publié dans Inclassables

Commenter cet article