Le mystère Napoléon - Steve Berry

Publié le par Mivava

Quatrième de couverture :
51fquRxrILL. SL500 AA300
Lors de sa mort en 1821 à Saint Hélène, Napoléon emporta dans sa tombe bien des secrets. Durant ses années de conquête, il avait en effet mis la main sur de nombreuses richesses mais aussi sur des archives occultes. En particulier celles du Vatican et des Chevaliers de Malte.
C'est à la quête d'un des secrets de l'Empereur, peut-être le mieux gardé, que se lance cette fois Cotton Malone. Pour quelles raisons Napoléon a-t-il, peu de temps avant sa mort, demandé à son fidèle serviteur Saint Denis de remettre à son fils un ouvrage consacré aux Royaumes Mérovingiens ? Quels sont les secrets que renferme ce livre ? Et qu'en est-il de ces mystérieux documents que se sont disputés dans le plus grand secret l'Empereur et son ancien complice, devenu son ennemi juré, le Comte Pozzo di Borgio ?
Du Paris historique à la Tour Santa Maria au Cap Corse, en passant par un mystérieux château de la Loire, Steve Berry nous propose encore une fois un fabuleux voyage en compagnie de Cotton Malone, plein de mystères, d'énigmes et de retournements.



Mon avis :

C’est, avec ce roman, mon premier coup d’essai avec Steve Berry. Je suis très friande de polars et thrillers historiques et j’avais, depuis longtemps, l’envie de découvrir cet auteur. Beaucoup de ses romans me tentent, particulièrement La prophétie Charlemagne et Le musée perdu mais la quatrième de couverture de celui-ci m’attirait et, quand je l’ai vu en partenariat, j’ai sauté sur l’occasion.

Bon, autant le signaler d’emblée, une petite déception sur ce roman. Pas qu’il soit mauvais, loin de là même, mais une succession de petites choses a gêné ma lecture. Tout d’abord, à la lecture de la quatrième de couverture on ne peut que penser à thriller HISTORIQUE et à une énigme qui traverse les temps à travers un mystérieux livre, à passer quelques temps aux côtés de Napoléon et en fait … non. Bien sûr, ce que je cite reste présent dans l‘histoire mais de façon vraiment moindre à mon goût. Alors que le résumé n’en parle même pas, le roman est en réalité centré sur une intrigue plus politique et économique qu’historique. Des complots dans le but de faire le maximum de profit sans aucune moralité sur un flou fond de recherche de trésor de Napoléon pour lier le tout sont la trame de ce roman. De ce côté-là, j’ai donc été un peu déçue. Les passages se passant à l’époque de Napoléon sont très rares et ceux sur l’histoire ou sur le déchiffrage de l’énigme n’étaient pas assez nombreux non plus par rapport à ce que j’en attendais. Ensuite, on peut reprocher à l’intrigue quelques longueurs mais je l’ai trouvé bien menée dans l’ensemble et, si ce roman n’est pas un page-turner j’avais tout de même l’envie de connaître la fin.

Par contre, chose qui m’a particulièrement gênée, la mention du 11 Septembre. Déjà, j’avoue que j’ai beaucoup de mal dés que ça touche à cet évènement puisque comme tout le monde, j’avais été profondément choquée et que je le suis tout autant aujourd’hui. Ce qui s’est passé m’a marquée et surtout changée, ma façon de penser s’explique dans certains aspects par ce qui s’est passé ce jour-là et l’utilisation qui en est faite dans ce roman m’a vraiment déplu. Le 11 Septembre n’est ici vu que par son aspect financier et les « profits » qu’il aurait rapporté et même si ce n’est que la cupidité des personnages qui fait que c’est cet aspect là qui est mis en avant j’avoue avoir été mal à l’aise pendant ces passages. Cependant, en parlant des personnages une chose à remarquer, on ne tombe absolument pas dans les caricatures. On a vraiment du mal à distinguer les bons des mauvais pendant une grande partie du roman et j’ai beaucoup apprécié ce côté-là. J’ai été touchée par le par le personnage de Thorvaldsen et je me suis vite attachée à Cotton, Sam et Meagan. On peut peut-être reprocher une écriture simpliste avec certaines phrases qui se contentent de Sujet - Verbe - Complément même dans des moments clés de l’intrigue mais je pense qu’en ce point ce n’est pas un des meilleurs de Steve Berry bien que n’ayant rien pour comparer.

Donc malgré un certain nombre de bémols j’ai tout de même apprécié ma lecture. Un moment détente, avec un style fluide et où j’ai pu m’évader malgré que j’aie trouvé le côté historique pas assez mis en avant. C’est donc mon premier Steve Berry mais sûrement pas le dernier puisque d’autres de ses romans sont dans ma LAL.

Un grand merci aux éditions du Cherche-Midi et à BOB grâce à qui j’ai reçu ce partenariat qui m’a fait passer un très bon moment.


logotwitter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Karine:) 12/02/2011 17:14



Je vois "chevaliers de Malte" et j'ai un peu peur...on dirait qu'ils sont partout, ces temps-ci. Pourtant j'étais tentée au départ.  Mais si tu dis que ça se passe surtout dans le présent,
peut-être.  Un jour. 



Mivava 12/02/2011 17:58



Pour tout te dire je n'ai même pas vu l'Ordre de Malte dans le roman. En tout cas si tu décides de le lire, ne te focalise pas sur le côté historique pour ne pas être déçue Au fait, tu es mon centième commentaire ! Merci



Anne Sophie 11/02/2011 21:19



j'attend de lire d'autres avis, mais je pense le lire un jour



Mivava 11/02/2011 21:34



Je pense que d'autres vont venir dans peu de temps mais malgré les choses qui ne m'ont pas plu ça reste un bon moment, c'est ce qui compte