La nuit de l'infamie - Michael Cox

Publié le par Mivava

Quatrième de couverture :
41gXA-xkayL. SL500 AA300
" Après avoir tué l'homme aux cheveux roux, je suis allé chez Quinn m'offrir un souper d'huîtres... " Ainsi débute l'extraordinaire confession d'Edward Glyver, fin lettré, bibliophile averti, grand fumeur d'opium et assassin à ses heures. Par une nuit brumeuse d'octobre 1854, près du Strand, à Londres, il vient de tuer froidement un inconnu. Cet acte est la répétition générale du meurtre projeté de celui qu'il appelle son " ennemi ". Edward Glyver se sent promis depuis toujours à un grand destin. Or une découverte fortuite le persuade qu'il a raison. Un grand destin l'attend, assorti d'une influence et d'une richesse immenses. Et la vie qu'il a menée jusqu'ici n'est qu'un mensonge, à commencer par le nom qu'il porte. Désormais il ne doit reculer devant rien pour recouvrer son identité véritable et l'héritage dont il a été spolié à sa naissance. Désormais le meurtre et la duplicité, l'amour, la trahison et la vengeance vont jalonner la route qui le conduit - qui nous conduit - de Londres, la plus grande ville de l'époque, avec sa splendeur et sa misère, jusqu'à Evenwood, la plus sublime, la plus enchanteresse des demeures d'Angleterre. Mais, à chaque pas, un autre le précède et l'entraîne irrésistiblement: Phoebus Daunt, son ennemi mortel. La Nuit de l'infamie reflète une formidable fascination pour l'ère victorienne et ses grands maîtres. Ce livre se rattache aux conventions du roman victorien à suspense, avec son intrigue à rebondissements et à sensations fortes. Il rend hommage au pouvoir de la narration et tient le lecteur en haleine de l'étonnante première ligne à la dernière révélation.


Mon avis :

Il y a un moment que j’avais repéré ce roman presque unanimement salué mais le nombre de pages m’avait un peu découragée. Je me suis donc lancée dedans, profitant du challenge thrillers et polars historique vu qu’il était dans ma liste. Et ce qu’on peut dire c’est que mon avis sera très différent du reste de la blogosphère.

Moi toujours à contre-courant ?,  mais naaan ! Il n’empêche que sur ce coup là je pense que c’est moi qui n’ai pas su apprécier le livre. C’est dans ces moments là que je me dis que je suis peut-être trop petite pour aimer certaines choses. D’abord ce qui m’a vraiment gênée, ba oui on va finir par le positif, ça tempèrera. Donc j’ai juste trouvé ça looong, au début j’ai vraiment aimé et puis déjà, à l’intermezzo j’ai sauté quelques passages et après j’ai tout lu en diagonale. Enfaite j’ai finis le roman en quelques heures puisque je lisais environ 40 pages en même pas un quart d’heure, à ce rythme là ça va vite. J’ai même complètement sauté une partie ce qui fait que j’ai lu le moment tant attendu, je ne voulais quand même pas le rater mais je n’ai pas compris le post-scriptum et j’avoue que ça ne me dérange pas plus que ça. Maintenant ce que j’ai aimé, parce qu’il y a à dire aussi ! Tout d’abord l’écriture, oui j’ai trouvé ça long mais l’écriture nous plonge vraiment dans cette Angleterre brumeuse que j’adore. De plus la construction du roman est très intelligente, le fait de remonter dans le temps ainsi et de différents point de vue m’a plu et je me suis malgré tout attachée à Edward, j’attendais la fin avec impatiente pour qu’il accomplisse sa vengeance. Après j’avoue que les histoires de familles ne m’ont pas passionnées, ce n’était pas assez concis et ce n’est peut-être que mon petit esprit d’ado attardée mais tout en ne sachant pas lequel a été écrit le premier et que j’accorde beaucoup plus de valeur littéraire à ce roman qu’à Twilight, on se retrouve tout de même avec un Edward (sauf que c’était pas lui le roux …) et une (Isa)Bella, c’est louche …

Donc une assez grosse déception puisque je m’attendais à rentrer dans un roman virtuose sur l’Angleterre victorienne avec un gros coup de cœur et que c’est retombé comme un soufflé.

Commenter cet article

Ys 30/10/2010 15:55



A mon humble avis, c'est un roman virtuose, mais il faut prendre le temps de le lire car l'intrigue est complexe.



Mivava 30/10/2010 15:57



Oui, je pense que c'est moi qui suis passée à côté, je n'ai pas eu la patiente de continuer.



Karine:) 24/10/2010 18:02



Je l'ai aimé, celui-là mais j'ai quand même trouvé des longueurs, je l'avoue.  Et tu n'es pas la seule à n'avoir pas apprécié!  Il y a des avis positifs et négatifs un peu partout!



Mivava 24/10/2010 18:18



Ca me rassure alors, je n'avais lu pratiquement que des avis très positifs.



clairdelune 20/10/2010 15:22



Eh bien franchement, je ne le note pas. Ton avis est "refroidissant". Je n'ai pas envie de sauter des passages et être déçue alors... je passe mon tour



Mivava 20/10/2010 15:26



A toi de voir Clairdelune mais je suis aussi une des seules à avoir cet avis là, peut-être que tu aimerais.



Ellcrys 20/10/2010 13:46



Malgré ton avis, c'est un roman que je veux, à tout prix, lire. Maintenant, ce n'est pas grave si tu n'as pas aimé, il y a tellement d'autres ouvrages qui t'attendent.



Mivava 20/10/2010 13:48



Oui, c'est sûr mais j'en attendais beaucoup donc j'ai été très déçue en revenche je te le conseille tout de même car vu les avis extremement enthousiates que j'ai lu je pense que c'est moi qui
n'ai pas su apprécier.