La fille de papier - Guillaume Musso

Publié le par Mivava

 

Quatrième de couverture :
41QzbCcPn1L. SL500 AA300
« Trempée jusqu’aux os et totalement nue, elle est apparue sur ma terrasse au beau milieu d’une nuit d’orage.
D’où sortez-vous ?
Je suis tombée.
Tombée d’où ?
Tombée de votre livre. Tombée de votre histoire, quoi ! »

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d¹inspiration, voit surgir dans sa
vie l’héroïne de ses romans.
Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.
Impossible ? Et pourtant…
Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel...

Une comédie vive et piquante
Un suspense romantique et fantastique
Quand la vie ne tient plus qu’à un livre !



Mon avis :

Je n’avais encore jamais lu de romans de Guillaume Musso, certainement de peur qu’il fasse partie de cette branche d’auteur dont les œuvres sont formatées pour devenir des best-sellers et qui affichent, à leur sortie en librairie, un bandeau rouge avec écrit dessus en grosses lettres «  Déjà vendu à 3 millions d’exemplaires » ; mention qui ne m’a jamais convaincue.

C’est donc sans m’attendre à de la grande littérature que j’ouvre ce livre, juste pour me détendre et parce que le ton me plaisait, original, léger et avec un soupçon de fantastique. Et dés le début, j’ai plutôt bien accroché. L’écriture est simple et fluide comme on l’attendrait dans ce genre de romans mais n’en est pas pour le moins prenante. Les personnages sont attachants même si l’auteur ne fait pas preuve d’une psychologie folle et les dialogues un peu simplistes entre notamment Billie et Tom nous font tout de même esquisser quelques sourires bien agréables au cours de notre lecture. Les pages défilent vite malgré les petites longueurs présentes dans la seconde moitié du livre mais qui ne m’ont pas gênées tant que ça et si je n’ai pas tellement vu le suspense décrit dans la quatrième de couverture j’ai suivi avec plaisir le périple de cet écrivain.

Donc une lecture agréable pour se détendre dans un moment un peu creux qui nous entraîne dans les mécanismes de l’écriture.

Publié dans Romans contemporains

Commenter cet article

Ptitelfe 18/04/2011 21:27



Ah! Ca me rassure un peu, je viens de lire une critique cassante, et le livre a rejoint ma PAL ce week end! En gros, c'est un bon livre de plage?



Mivava 18/04/2011 22:23



Je crois voir de quelle critique tu parles. Oui .. un bon livre de plage  Après j'ai aussi l'avantage de ne
pas avoir l'impression d'avoir déjà lu 10 fois la même histoire car c'était mon premier Musso et je crois que c'est ce que beaucoup reprochent à cet auteur ...



Niënor 02/02/2011 16:25



Les Musso se suivent et se ressemblent... Un petit peu déçue de retrouver toujours la même trame mais celui-ci est plutôt original et en plus traite des livres ! Par contre, j'aurais préféré une
autre fin, quitte à laisser planer du doute ou rentrer dans le réellement fantastique.



Mivava 02/02/2011 17:42



C'est vrai que la fin est quand même très terre-à-terre par rapport à la directions prise dans tout le roman. Personnellement c'est mon premier Musso et j'avais été attirée par l'intrigue qui
avait l'air d'être originale. Après je retrouve ce que tu dis dans plusieurs autres avis que j'ai lu mais je pense que c'est un peu le propre de ce genre d'auteurs. Sans avoir d'a-priori, ça se
vend bien (même très bien) donc ils ne ressentent pas le besoin de se renouveler



clairdelune 06/10/2010 13:56



Oui, je suis bien d'accord



clairdelune 02/10/2010 20:35



Je vois ça... Moi aussi, j'adore le faire ! 



Mivava 02/10/2010 20:43



A nous deux, ça promet de très, très longues LAL



clairdelune 01/10/2010 15:54



Tu me tentes bien (ça commence à devenir une habitude ) et donc... je le note !



Mivava 01/10/2010 16:52



Tu m'en vois ravie Clairdelune, j'adore augmenter les LAL de tout le monde