La dame pâle - Alexandre Dumas

Publié le par Mivava

Quatrième de couverture :
41B207AEA7L. SL500 AA300
Au cœur des Carpathes dans le sombre château de Brankovan, les princes Grégoriska et Kostaki s'affrontent pour conquérir la belle Hedwige. Or Kostaki est un vampire qui revient chaque nuit assouvir sa soif de sang auprès de la jeune femme devenue l'objet d'une lutte sans merci entre les deux frères. Une étrange histoire pleine de romantisme et de fantastique où l'angoisse le dispute au romanesque...

Mon avis :

Seconde incursion dans l’univers de Dumas et, si je ne lis pas ses plus grands classiques, ma découverte de l’auteur est toujours aussi agréable.

Après avoir lu et complètement adoré Pauline pour son côté gothique et sa belle plume, je continue ma découverte avec  La dame pâle sans vraiment changer d’ambiance. J’ai clairement trouvé La dame pâle en dessous de Pauline, peut-être à cause de son petit nombre de pages, mais j’ai tout de même apprécié ma lecture. Je pense que ce qui m’a le plus gêné c’est que j’ai trouvé le tout très peu crédible. Alors, oui, il y a des vampires donc forcément, ce n’est pas un roman de société mais, moi qui adore le fantastique XIXème, j’ai trouvé qu’ici on tombait un peu dans le film hollywoodien. C’est bizarre à dire pour une novella écrite aux alentours des années 1850 mais c’est ce qui m’est venu à l’esprit.

Ceci-dit, l’ambiance est tout de même réussie malgré que je regrette un peu que Dumas n’exploite que très peu la mythologie vampirique. C’est un aspect qui, contrairement à ce qu’on pourrait croire à la lecture de la quatrième de couverture, n’apparait qu’en toute fin d’ouvrage. En fait, l’action n’arrive de toute façon que très tardivement. Cependant, je ne me suis pas ennuyée pour autant car j’apprécie énormément la plume de Dumas. D’une grande finesse et d’une délicatesse désuète qui ne peut que me charmer. La novella aurait surement gagné si elle avait été plus sombre et plus développée avec donc quelques pages supplémentaires. Mon avis parait bien négatif avec tous ces bémols et pourtant j’ai apprécié ma lecture. J’ai du mal à relever des qualités malgré que mon impression de fond soit bonne.

Le charme agit donc mais d’une drôle de façon. J’ai toujours autant, voire plus envie de découvrir d’autres textes de Dumas. Plusieurs me tentent, La femme au collier de velours particulièrement.

Publié dans Folio 2€

Commenter cet article

Sharon 12/08/2012 17:19


Je n'ai jamais lu ce livre - Dumas et moi, nous sommes un peu fâchés. La dame au collier de velours est ... particulier. Je n'en dirai pas plus.

Mivava 07/09/2012 16:26



Oh ! Je peux te conseiller Pauline de Dumas ! J'avais adoré et je te le conseille totalement, un peu gothique, il m'avait beaucoup plu. Si ça pouvait vous réconcilier ...  Pour La dame au collier... je viens de voir qu'il n'est plus édité .. J'essayerais de l'emprunter à la bibliothèque, tu
m'intrigues