La citation du Jeudi {°9}

Publié le par Mivava

C'est parti de chez Chiffonnette
1641403885.2



51jOvz7lLsL. SL500 AA300« Il y a toujours des souvenirs au milieu, mais les vrais repères sont la première et la dernière fois. Ces deux là, on ne pouvait jamais les rejouer. Et on ne les voyait jamais arriver. » 7 - Richard Montanari p.199

Quatrième de couverture :
Elle s'appelait Caitlin O'Riordan. Ce minable appartement des Badlands, le quartier Nord de
Philadelphie, sera son tombeau, son écrin. Noyée et sinistrement mise en scène, la jeune fugueuse n'est ni la première ni la dernière victime d'un esprit maniaque, d'un maître de l'illusion… Car c'est bien d'illusion qu'il s'agit. D'un jeu. Et Byrne et Balzano en comprendront douloureusement les règles. Qui est donc ce M Ludo, grand maître des énigmes, qui ne semble pas vouloir s'arrêter en si bon chemin ? Quelle soif de sang et de gloire peut ainsi pousser l'homme à jouer avec la vie ? Dans cette grande maison peuplée d'ombres et de fantômes, le tueur poursuit son cauchemar d'enfant, son grand oeuvre…
Il y aura 7 tableaux, 7 scènes de crime. Ni plus ni moins. Pour l'arrêter, Byrne et Balzano devront entrer dans son jeu, le jeu de la mort et du hasard…

Publié dans La citation du Jeudi

Commenter cet article