De fièvre et de sang - Sire Cédric

Publié le par Mivava

Quatrième de couverture :
51qvMpnlV3L. SL500 AA300
Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang. Elle sait qu'elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n'est rien en comparaison de la peur panique qui s'est emparée d'elle...
Le commandant Vauvert mène l'enquête en compagnie d'une profileuse albinos, Eva Svärta. Personnage excentrique et hors norme, Eva a un véritable sixième sens qui fait d'elle une redoutable traqueuse de l'ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d'un tueur en série qu'ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang. S'agit-il d'une réincarnation, d'un spectre, d'un homme, d'une femme, d'une créature d'un autre monde ? Suspense, angoisse, horreur, sensations étranges, crises de démence, folie meurtrière, rite satanique... Un thriller oppressant qui entraîne ses lecteurs au-delà de la raison.


Mon avis :

J’avais complètement adoré L’enfant des cimetières, il était donc tout naturel que je me dirige ensuite vers De fièvre et de sang. Et pourtant, celui-ci me tentait moins. A savoir que je ne lis pratiquement jamais les quatrièmes de couverture ou en diagonale et j’avais peur que ce roman soit un thriller pur sans le côté gothique et fantastique de L’enfant du cimetière. Finalement, aucune inquiétude à avoir.

Le roman démarre avec une scène particulièrement dure qui m’avait fait reposer le roman après un premier essai. Passé cette scène j’ai tout de suite été embarquée dans l’histoire. Le suspense se met en place dés les premières pages pour ne pas nous lâcher jusqu’à la dernière page tournée. On a les nerfs à vif tout au long du roman, véritable page-turner qui nous happe jusqu’au bout et nous retiens, même une fois la lecture finie. Sire Cédric a une plume directe, percutante, il nous fait vivre avec ses personnages, y compris dans les scènes les plus violentes qui nous prennent aux tripes. Vous l’aurez compris, si vous ne supportez pas les scènes gores, passez votre chemin. L’auteur ne nous épargne pas les détails et j’ai trouvé ce roman plus dur encore que L’enfant des cimetières qui était déjà pourtant impressionnant de noirceur et détails sanglants. Ici, l’auteur utilise encore une fois une légende du folklore des personnages sanglants pour bâtir son intrigue. Je n’en dirais pas plus, j’ai personnellement apprécié découvrir par moi-même de quoi il s’agissait. J’ai donc été d’autant plus charmée que j’aime ce genre de légendes et celle-là tout particulièrement. Les personnages sont, à nouveau, extrêmement bien réussis. On retrouve le commandant Vauvert et il est cette-fois accompagné d’Eva, personnage qu’on ne peut qu’adorer et qui est bien plus charismatique et attachante qu’Aurore du roman précédent qui ne m’avait pas vraiment convaincue. L’intrigue est très bien menée et la présence de l’occulte donne une touche vraiment spéciale à ce roman. L’auteur mêle habilement suspense, fantastiques, horreur et frisson pour un résultat qui nous laisse pantois mais convaincu.

Un roman marquant qui nous suit après la lecture et des personnages que j’ai hâte de retrouver. Sire Cédric réussit son challenge à chaque fois et frappe encore une fois un grand coup qui reste dans les mémoires. Son prochain roman sera intitulé Le jeu de l’ombre et est prévu pour le 17 mars 2011, pas de détails concernant l’intrigue. L’auteur sera présent au Salon du livre de Paris du 18 au 21 Mars où il « lancera » son nouveau roman. Une chose est sûre, je l’attends avec impatiente et il fera certainement parti de mes trouvailles au Salon du Livre.

Publié dans Polars - Thrillers

Commenter cet article

Shanaa 02/02/2011 21:02



Tant mieux je serais là pour me faire dédicacer de fièvre et de sang :D



Mivava 02/02/2011 21:23



Je pense que j'irais aussi à sa dédicace mais pour me faire dédicacer son nouveau roman, j'ai hâte ^^



Shanaa 02/02/2011 15:45



Tu es sûre qu'il sera au salon du livre? Super si c'est le cas, je l'avais pas vu sur le site.


J'ai beaucoup aimé ce livre aussi, vraiment très bon. Même si la fin est un ton en dessous !



Mivava 02/02/2011 17:37



Oui la fin est un peu moins convaincante mais ça n'enlève pas la qualité du roman. Je ne crois pas qu'il l'ait annoncé sur son site mais il l'a dit dans l'interview qu'à fait Ankya et puis cet
auteur est super proche de son public, je crois qu'il va aux salons à chaque fois



Lady K 26/01/2011 15:31



Je passe donc mon tour ! Les trucs gores rien que pour le "plaisir" du gore je déteste ça xD Tu es complément folle :P


Mais un bel avis quand même, même si ce livre ne me tente, mais alors pas du tout !



Mivava 26/01/2011 16:22



Disons que je ne sais pas ce qu'il me faudrait pour vraiment me choquer. Sire Cédric ne fait pas vraiment du gore pour
du gore, ça fait toujours avancer l'histoire même si bien sûr les détails qu'ils rajoutent ne sont pas capitaux ...



Karine:) 23/01/2011 22:24



Un auteur qu'il faut vraiment que je découvre.  Avec l'un ou l'autre de ses livres, en fait...



Mivava 23/01/2011 22:30



Pour moi, les deux sont excellents ! Après, ça dépend de ton humeur. Si tu est plus pour l'atmosphère et pour quelque chose d'un peu moins violent (ça le reste beaucoup tout de même hein mais
bon) commence par L'enfant des cimetières sinon par l'autre mais lis les tous les deux !