D, T.1 : Lord Faureston - Alain Ayroles

Publié le par Mivava

Quatrième de couverture :
D, Tome 1 : Lord Faures :
De retour d'expédition, l'explorateur Richard Drake hante clubs et salles de bal de la haute société victorienne. Il s'éprend de Miss Catherine Lacombe, charmante lady au caractère bien trempé. Le séduisant Lord Faureston a lui aussi jeté son dévolu sur la jeune femme. Mais une aura de mystère entoure ce ténébreux dandy. Catherine serait-elle en danger ? C'est en tout cas ce que prétend l'énigmatique Mister Jones, un obscur employé de banque qui, la nuit venue, devient chasseur de vampires !



Mon avis :

Je lis beaucoup moins de bande-dessinées que de roman et pourtant, ça m’arrive même si je ne les chronique pas. J’ai donc décidé de les chroniquer, à partir de maintenant et c’est à l’occasion du Masse critique spéciale BD qui aura lieu le 23 Mai que je prends cette résolution. Je vous fais donc une petite surprise ou du moins j’essaye puisque, comme je le disais je ne sais plus où je m’y suis prise beaucoup trop tard. Le but : 1 BD par jour pendant toute cette semaine ! Une semaine spéciale BD quoi, sauf que même si une BD se lit vite il faut tenir le rythme avec mes autres romans et que je n’ai pas forcément 7 BD à portée de main … Possible donc que cette semaine compte la pause dominicale voir même une pause « week-end-ale ».

Lord Faureston est le premier tome de la série D, Alain Ayroles en est l’auteur, il est également auteur de la série De cape et de crocs et les dessins sont de Bruno Maïorana qui a également signé la série Garulfo. Voilà pour resituer un peu. L’histoire, je ne veux pas vous en dire trop pour ne pas gâcher l’effet de surprise mais je peux vous dire que nous sommes dans le Londres du XIXème, mon Londres victorien adoré ! Le XIXème siècle est romanesque par excellence, je trouve que c’est une époque vraiment vivante, dans laquelle on se projette sans mal, dont on imagine facilement les détails. Et c’est, pour moi, un vrai plus lorsque c’est traité dans une bande-dessinée, je suis charmée par le petit côté désuet que ça peut donner aux planches. Les planches donc, j’ai vraiment beaucoup apprécié l’esthétique du dessinateur. C’est vraiment délicat, tout en détail, absolument pas grossier, un vrai plaisir pour la vue.

J’ai, en revanche eu un gros faible pour les planches foncées mais c’est aussi moi qui aime les ambiances sombres donc c’est très subjectif. J’ai aussi trouvé la seconde moitié beaucoup plus réussie que la première, là encore, ça n’engage que moi. La société victorienne avec ses règles de bienséance et ses convenances est très, très bien rendue. Par contre, j’ai trouvé le côté esthétique mieux réussi que les dialogues, que j’ai trouvé parfois un peu plats ou trop digressifs par moments. J’ai aussi trouvé que, malgré quelques répliques qui m’ont fait sourire, la bande-dessinée manquait d’humour mais je ne me suis pas ennuyée pour autant alors rien de dramatique. L’intrigue, enfin est bien conçu même si peut-être pas assez développé à mon goût mais c’est le problème de beaucoup de bandes -dessinées. La fin de ce premier tome n’est pas une grosse cassure et s’il y a toujours du suspense on ne reste pas sur sa faim. Je me demande comment cette série va bien pouvoir se poursuivre et je suis impatiente de lire une suite.

Un premier tome très réussi dans l’ensemble, tant au niveau de l’ambiance que du côté esthétique malgré que les dialogues m’aient moins convaincu. Cela laisse penser que la série sera prometteuse. En tout cas, mon intérêt est éveillé et j’ai vraiment l’envie de lire un second tome et pourquoi pas me plonger dans l’autre série de l’auteur : De cape et de crocs.

Publié dans Bandes Dessinées

Commenter cet article

Elinor 27/05/2011 22:22



Oh non, non mais en fait j'avais pas oubliée du tout  


Je viens d'aller vérifier, et effectivement c'est bien ça ^^ J'avais lu ta chronique aussi, mais j'avais pas laissé de commentaire donc ça compte pas :p


Et puis, notre rencontre est aussi basé sur notre mésentente sur HP (Ca je l'oublie pas  )



Mivava 27/05/2011 22:53



 Mouaiiiiiii disons ça ... ^^
Ah oui, oui t'as raison, ce cher Harry a sa part 



Elinor 27/05/2011 20:37



Olala, j'ai honte on en avait parlé en commentaire longuement en plus ^^


Bon, faut qu'on aille à Londres ensemble =D


Et le temps n'est rien est super sympa, j'aime beaucoup les voyages dans le temps et là c'est super bien exploité :)



Mivava 27/05/2011 20:39



D'ailleurs ! Je me souviens maintenant ! C'est avec ce bouquin qu'on s'était "rencontrées" il me semble ! T'as oublié un tel moment de notre relation ?! Pouarf c'est fini entre nous
... 
Ah ba ça serait volontier ! 
Ok je verrais alors ! Je repousse à chaque fois le moment de le faire rejoindre ma PAL ...



Elinor 27/05/2011 20:33



Bon, on va dire que c'est vendredi soir 


Contrôles, quels contrôles ?  Je vais voir ton billet alors, et revoir le mien pour ton commentaire :P 


N'empêche, je cerne bien tes gouts, n'est ce pas ? ^^



Mivava 27/05/2011 20:35



 Nan, nan aucun, j'avais cru avoir entendu mais bon, tu sais, on entends pleins de trucs de nos jours ... 
Oui, totalement ! Dés que j'avais vu ce bouquin j'avais voulu me jeter dessus ! 



Elinor 27/05/2011 20:25



Me tente pas trop celui-ci, j'aime pas le titre ^^


Par contre comme je vois que tu aimes le Londre victorien je te conseille Les jumelles de Highgates d'Audrey Niffenegger qui sans être à cet époque en restitue bien l'ambiance, j'ai fait une
chronique sur mon blog si tu veux un peu plus de détails :) Le livre est assez spécial, mais je pense que ça pourrait te plaire ! 



Mivava 27/05/2011 20:29



Haha mais je l'ai lu ma chère ! J'adore ce cimetière ! Si je vais à Londre j'irais c'est O-BLI-GE !! D'ailleurs si je me rapelle bien j'avais commenté ton avis sur ton blog. J'espère que
t'auras la mémoire plus fraiche à tes controles demain  Mon avis dessus est sur mon blog mais j'avais été un
peu mitigée même si c'est vrai que l'ambiance était franchement agréable  Il faudra que je lise
Le temps n'est rien d'ailleurs ...